Méthode KAIZEN

Mis à jour : avr. 27

Ou comment avancer doucement mais sûrement…

J’ai découvert cette méthode récemment, mais elle existe depuis les années 70 au Japon.


Cette méthode est très intéressante car elle donne la possibilité à tout individu de mettre plus de chance de son côté pour atteindre son but.


Car oui, parfois, peut-être souvent, on se fixe des objectifs, on se dit qu’on aimerait bien changer ceci ou cela dans notre vie, qu’on préférerait que ce soit autrement… et puis on essaie aussi les fameuses résolutions, de 1er de l’an, d’anniversaire, de rentrée, que sais-je encore… et on craque, on abandonne. On a l’impression que l’on manque de courage, de volonté, d’organisation, de rigueur et le moral en prend pour son grade ainsi que l’estime de soi et la confiance en soi, ... On ressent un sentiment d’échec et on n’est pas très fier.


Or, « la porte du changement ne peut s’ouvrir que de l’intérieur, chacun en détient la clé » Jacques Salomé.


Mais vous êtes-vous posé la question de la méthode ? Et ouiiii… Et si c’était finalement un problème de méthode !


Une méthode peut devenir la clé de votre changement et cette méthode Kaizen offre de véritables perspectives de changement dans la vie.


Et en plus c’est facile : Peu d’effort, peu de changement pour une différence nette au final, ça paraît incroyable mais ça marche, les japonais l’utilisent depuis des décennies et les résultats sont là !


Le principe est simple : progresser à petits pas pour se rapprocher chaque jour de son objectif.



Quelques précisions sur le fonctionnement du cerveau pour mieux comprendre que vous ne décidez pas totalement de tout.


Le cerveau adore les habitudes : + de 80% de nos actions sont automatiques. Il tend à tout transformer en routine pour économiser de l’énergie et minimiser les risques. Cette adaptation de notre cerveau à notre comportement est utile mais aussi nécessaire à notre survie d’un point de vue neurobiologique. Par contre le cerveau ne distingue pas les bonnes habitudes des mauvaises, dommage…


Parce que nos habitudes sont enregistrées dans les ganglions au plus profond du cerveau, modifier une habitude est l’une des choses les plus difficiles à faire.


C’est pourquoi pour opérer un changement, il faut un réel entraînement et une motivation sans faille, pas facile tous les jours….


Sachant cela, nous allons « contourner » les réflexes du cerveau en procédant à de petits changements, ainsi le cerveau mettra moins de résistance face aux nouveautés et les intégrera plus rapidement comme nouvelles habitudes.


Vous vous focalisez dès lors sur de petits progrès, de façon continue et à petits pas, plus efficace que de grands bonds innovants qui restent ponctuels.

Pour ce faire, la méthode Kaizen peut devenir votre meilleure alliée car elle repose sur la base de petites modifications ajustables en permanence au quotidien ! On sait bien que Paris ne s’est pas fait en un jour et que tout progrès est impossible sans changement. Je rajouterai également que vivre ce n’est pas seulement changer, c’est continuer et refuser de s’enfermer dans ses habitudes.

Comment faire ?


1/ Déterminez votre objectif




Si vous ne savez pas comment vous y prendre, lisez le paragraphe ci-dessous, sinon passez directement au 2/.




Pour partir sur une bonne base, simple, claire et réalisable, utilisez le concept d’objectif SMART.

C’est une étape importante qui déterminera la réussite de votre projet, car un objectif clair est réalisable, un projet flou vous laissera dans le vague.


S : Spécifique et/ou Simple c’est-à-dire clair, précis, sans aucune ambigüité*

M : Mesurable : en quantité (je mange un carré de chocolat en moins par jour ou je bois un verre d’eau de plus par jour,…) , et/ou en fréquence (je fais 30 minutes d'espagnol le lundi et le jeudi), et/ou en qualité (j’augmente ma moyenne d’un point, je lis 5 pages/jour,…)

A : Atteignable, Approprié, Ambitieux (au choix, vous êtes dans une démarche d’amélioration)

R : Réaliste : prenez en compte vos ressources (temps, énergie, argent) et votre contexte (familial, professionnel, financier…)

T : Temporellement défini : il faut une date de début et de fin pour pouvoir mieux s’organiser et passer à l’action.


Exemple d’objectifs SMART :

- A « me (re)mettre au sport » préférez « du 2 mars au 23 mars je fais 15 min. de sport/jour »,

- A « je ne procastine plus » préférez « A partir de mardi prochain je planifie chaque jour mes priorités du lendemain »

- A « j’arrête de courir partout » préférez «du 1er au 30 juin je me pose 5 min/jour pour faire de la cohérence cardiaque ».

* Ne confondez pas objectif et intention. Une intention est imprécise : arrêter de procrastiner, perdre du poids, être plus organisé.e, apprendre une langue étrangère, avoir du temps pour moi ….




Prenez le temps de bien identifier votre problème pour en faire ressortir votre objectif, il ne doit y en avoir qu’un seul à la fois sinon vous prenez le risque de rester confus.e et vous ne vous mettez pas dans des conditions de réussite.

Plus vous êtes précis dans ce que vous souhaitez atteindre, plus votre esprit cherchera ce qui va l’aider à l’atteindre.

De plus, si votre objectif n’est pas clairement défini, vous pourrez imaginer qu’il vous faut déplacer une montagne pour y arriver alors que ce n’est pas obligatoirement le cas.



Prenez le temps de déterminer votre objectif car si vous vous trompez de cible, vous ne l’atteindrez jamais !

Si vous rencontrez trop de difficulté à définir votre objectif, ne cherchez pas à trouver l’objectif parfait, vous pouvez déjà commencer en vous demandant de quoi vous avez besoin précisément et jetez-vous à l’eau car c’est en agissant que votre objectif pourra aussi prendre forme et le passage à l’action pourrait vous aider à l’ajuster.


Il faut enclencher un mouvement pour qu’il se passe quelque chose, alors ACTION !!! Et personne ne vous jugera car vous donnez le meilleur de vous-même.


Il n’existe pas de méthode absolue applicable à la lettre, celle-ci vous donne un cadre pour vous aider à définir des objectifs les plus clairs et précis possibles.


2/ Décomposez votre objectif en petites actions quotidiennes


Une seule chose à la fois : votre objectif final nécessite peut-être d'être décomposé en plusieurs objectifs intermédiaires. Prenez la 1ère étape de votre décomposition et mettez en place une action quotidienne pour enclencher un changement, et ainsi de suite.


Une action par jour aussi petite soit elle a le mérite de vous rapprocher chaque jour de votre objectif.


Votre quotidien ne doit pas être réorganisé, il est légèrement modifié chaque jour pour se réinventer.




3/ Rigueur et souplesse au quotidien


C’est en agissant chaque jour que vous pourrez mesurer l’évolution dans un temps raisonnable et réajuster vos actions si elles ne conviennent plus.


La rigueur passe par la régularité quotidienne qui ouvre les portes de la souplesse en vous donnant les moyens de réajuster votre action chaque jour. Vous travaillez au changement quotidiennement, si vous vous rendez compte que ce que vous avez mis en place ne fonctionne pas, modifiez-le mais ne perdrez pas de vue votre objectif, il y a toujours plusieurs façon de réaliser les choses, l'important c'est qu'elle vous convienne pour que vous progressiez.


4/ Matérialisez votre évolution


Sur un carnet, un calendrier, votre smartphone ou autre tout support de votre choix :


- Notez chaque jour que votre action est faite (vous verrez le chemin parcouru),


- Relevez à votre rythme (toutes les semaines, tous les mois, 2 fois par mois,…) les évolutions de la situation par rapport au point de départ,


- Prenez le temps d’identifier ce qui ne fonctionne pas, dans cette méthode il n’y a pas d’échec, il s’agit plutôt d’une remise en question sur les dispositions mises en place et souvenez-vous « l’échec n’est qu’un changement temporaire de direction qui remet directement sur le chemin de la réussite » (Dennis Waitley)


- Vous pouvez également noter ce que cela vous apporte, modifie en vous, dans votre quotidien, dans vos pensées, vos émotions, comment vous vous sentez.


Ci-dessous un semainier gratuit imprimable, utilisez le lien sousl'image pour le télécharger.

https://www.ona-creation.com/fr/semainier-gratuit-a-imprimer-bullet-journal/





5/ Votre objectif est toujours améliorable


Ne visez pas la perfection, elle n'existe pas.


Vous saurez très bien quand votre objectif est atteint, vous vous en rapprochez chaque jour.


BRAVOOOO !!!! vous avez réussi !!!












Vous pouvez vous fixer un nouvel objectif si vous voulez,


Mais avant



6/ Appréciez votre VICTOIRE

















7/ Faites-vous plaisir et offrez-vous une RÉCOMPENSE



Notons déjà que la satisfaction d'avoir réussi est une très belle récompense par rapport au challenge relevé.

La fierté d'avoir relevé un défi de +/- longue date, en tout cas qui vous tenait à cœur, est une profonde satisfaction et peut représenter une très belle récompense.


Vous avez apprécié cette méthode, elle est pour vous, réutilisez-la dès que vous voulez quel que soit votre projet, vous voyez, ça marche !!!


Vote réussite est aussi un encouragement à poursuivre vos projets et à voir de l'avant !!!


TOUT EST POSSIBLE !!!




8/ Profitez des RESULTATS



















Quelques règles Kaizen importantes pour comprendre la philosophie de cette méthode et vous accompagner dans vos changements :


1. Oser remettre en question l’existant

2. Voir comment réussir plutôt que dire que cela ne fonctionnera jamais

3. Ne pas chercher d’excuses à un problème et encore moins de coupable mais remettre en causes les pratiques existantes

4. Ne pas viser la perfection du 1er coup mais chercher simplement l’amélioration

5. Ne pas attendre pour corriger ses erreurs mais agir dès qu’elles apparaissent

6. Identifier la cause 1ère du problème en répondant 5 fois à la question « Pourquoi ? »

7. Garder l’esprit créatif et se dire qu’il n’y a pas de limite à l’amélioration.



Vous pouvez également utiliser la méthode Kaizen dans le cadre d’un groupe, votre famille par exemple.

Dans cette configuration, vous devez recevoir l’aval de tous les participants car la réussite de cette méthode dépend de l’implication de toutes les personnes constituant le groupe. Tous les protagonistes sont acteurs et doivent être impliqués autant dans l’action que dans les propositions d’idées pour améliorer les conditions, toujours dans le but d’amélioration.


Enfin, en japonais « Kai » siginifie changement et « Zen » signifie bon ou meilleur.


Vous êtes sur la voie des bons changements pour du meilleur dans la douceur et la permanence.


« L’idéal de la vie n’est pas l’espoir de devenir parfait mais la volonté de toujours s’améliorer » Ralph Waldo Emerson

Je suis sûre que vous allez parvenir à réaliser vos projets, vos rêves. Osez y croire, ne les perdez pas de vue, ils seront votre garde-fou contre les éléments parasites et agissez chaque jour pour votre bonheur.


Avec tous mes encouragements !!!

© 2015, Sandrine Néraudeau created with Wix.com